Aidez-nous Faites un don ou un legs

Ms. Adeline Rinchon

Etude des effets de la neuroinflammation développée au cours de l’EAE sur la plasticité synaptique de l’hippocampe et la cognition

Bourse

25.000 €
Service de Neurosciences - UMons

Le projet

 

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique d’origine inflammatoire qui provoque une destruction de la myéline par le système immunitaire. Outre les lésions motrices et sensitives, ces réactions inflammatoires entrainent également de nombreux troubles cognitifs dont les mécanismes sont toujours méconnus actuellement. Dans ce projet, nous voulons mieux comprendre les effets de la neuroinflammation sur l’activité des réseaux neuronaux et la plasticité synaptique de l’hippocampe grâce à un modèle de SEP chez la souris, l’EAE. Nous nous intéresserons plus particulièrement aux effets à long terme de trois acteurs inflammatoires importants : la voie du NFκB, la microglie et l’inflammasome. Cette étude pourrait ainsi contribuer au développement de nouvelles stratégies thérapeutiques visant à améliorer la cognition et la qualité de vie des patients souffrant de troubles neuroinflammatoires.